Michel A. Simard, M.Ed.

subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link | subglobal1 link
subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Formation

small logo

Michel A. Simard, M.Éd., psychologue.

Je pratique la psychothérapie depuis plus de quinze ans. J'interviens également en milieu hospitalier (oncologie) auprès des personnes atteintes d'un cancer et auprès de leur famille afin de les accompagner dans leur processus de deuil, qui parfois, peut s'avérer difficile. En 1991, j’ai complété un programme de mineure en Arts et sciences de l’université de Montréal : criminologie et psychologie. En 1992, j’ai été admis au baccalauréat en psychologie à l’université du Québec à Trois-Rivières que j’ai complété en 1994. Par la suite, j’ai poursuivi des études « propédeutiques » en orientation et information scolaire et professionnelle et obtenu, en 2000, une maîtrise en éducation (orientation) de l’université de Sherbrooke. M’intéressant de plus en plus à la psychologie, j’ai entrepris, cette même année, une formation post-graduée à la pratique de la psychothérapie gestaltiste des relations d’objet (PGRO) et complété, à l’été 2006 un parcours de 6 années totalisant 660 heures pour les 3 cycles de cette formation clinique. Par la suite, j'ai entrepris des études doctorales en psychologie clinique à l'université de Sherbrooke.

La psychothérapie gestaltiste des relations d’objet (PGRO) est une approche humaniste, expérientielle et relationnelle, intégrant la théorie psychodynamique des relations d’objet à la Gestalt classique. Cette approche, processuelle, aussi nommée psychothérapie du lien, place la co-construction du sens de l’expérience du client, et les dilemmes et enjeux développementaux qui y sont reliés, au centre du développement de la personnalité et du processus thérapeutique. La travail thérapeutique se centre sur les problématiques de la personnalité, et la façon d’être en lien, tant dans « l’ici et maintenant » (i.e. dans le processus thérapeutique) que dans le passé développemental et les impasses dans la vie actuelle et passée du client, et ce, dans le but de reconnaître et de dénouer ces impasses et leurs conséquences dans les différents champs expérientiels du client.

©2006-2017 Michel A. Simard